icon_conseilsNormes et principes de la RSE

La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) représente la contribution des entreprises aux enjeux du développement durable.

Pour aider ces dernières à s’approprier ce sujet, et pour les guider dans leurs progrès en RSE, plusieurs normes ou guides existent.

Ci-dessous, trois courtes descriptions des documents internationaux les plus utilisés en matière de RSE : le GRI (le Global Reporting Initiative) l’ISO 26 000 et le Pacte Mondial (Global Compact) des Nations Unies.

Notre cabinet est expert sur ces normes et peut vous accompagner pour les intégrer à vos process.

Les principales normes internationales et principes en matière de RSE

global-reporting

PRINCIPESACTIONSOBJECTIFS
Implication des parties prenantesIdentifier ses parties prenantesExpliquer comment l’organisation
répond à leurs attentes et intérêts légitimes
Contexte du développement durablePrésenter la performance de l’organisation dans le contexte plus large du développement durableSituer la sphère d’influence de l’entreprise en matière de RSE
PertinenceRefléter les impacts économiques, environnementaux et sociaux substantiels ou qui influent les parties prenantes de façon importanteAttirer l’attention sur les impacts les plus matériels
ExhaustivitéAborder les aspects pertinents et leurs périmètresPermettre aux parties prenantes d’évaluer la performance de l’organisation de façon fiable
ÉquilibreRefléter les aspects positifs et négatifs de la performance de l’organisationPrésenter une appréciation juste de sa performance globale
ComparabilitéChoisir, compiler et rapporter les informations de façon cohérentePermettre la comparaison avec d’autres organisations
FiabilitéRassembler, enregistrer, compiler, analyser et communiquer les informations et processus utilisés lors de la préparation du rapportPermettre une vérification et démontrer la fiabilité des informations
ClartéTransmettre des informations compréhensibles et accessibles aux parties prenantesCommuniquer de façon transparente
PonctualitéPublier le rapport à intervalles réguliersCommuniquer des informations comparables
PrécisionPublier des informations précisesCommuniquer des informations sincères

 

Plus d’information sur : ​
https://www.globalreporting.org/resourcelibrary/French-G4-Part-One.pdf​
https://www.globalreporting.org/resourcelibrary/French-G4-Part-Two.pdf

miniLogoiso_logoISO 26000 – La norme internationale de la Responsabilité Sociétale

 

La norme :
L’ISO 26000 est une norme servant de guide d’amélioration de la performance de Responsabilité Sociétale des organisations.
Elle liste les thèmes à aborder par les organisations dans le cadre de l’amélioration de leur performance de RS. ​
Ce n’est pas une démarche certifiable, au contraire de la norme ISO 14001 ou ISO 9001.

 

principes_directeurs

 

iso1

iso2
iso3

miniLogoLe Pacte Mondial

 

Le Pacte Mondial :
«Le Pacte Mondial constitue l’initiative la plus importante au monde dans le domaine de
l’entreprise. Il a poussé les entreprises à adopter des principes universels et à s’associer avec
l’ONU pour s’attaquer aux grands problèmes. Il est devenu synonyme de responsabilité des
entreprises.»
Ban Ki-Moon, Secrétaire général de l’ONU

 

Mise en oeuvre des principes :
livreLa mise en oeuvre effective des
principes du Pacte Mondial
suppose :
  • Leur intégration dans la stratégie et l’activité de l’entreprise;​
  • Un engagement clair de la part de la direction de l’entreprise;​
  • L’information de tout le personnel de l’entreprise, cadres et employés, pour obtenir que les principes soient appliqués par tous;​
  • La création, au sein de l’entreprise, d’un environnement favorable aux idées nouvelles et à l’innovation;​
  • La définition d’objectifs mesurables et la mise en place d’un système transparent de communication sur les progrès réalisés;​
  • La volonté et la capacité d’apprendre et de s’adapter;​
  • La détermination à prendre des mesures concrètes;​
  • La volonté de coopérer et de dialoguer avec d’autres parties prenantes.​
Historique :
Le Pacte mondial est une initiative lancée en 1999 au Forum économique mondial de Davos.​
La phase opérationnelle du Pacte a été lancée en 2000. La fondation pour le Pacte mondial est quant à elle chargée de lever des fonds auprès du secteur privé afin de soutenir les ambitions du Pacte mondial.